API: L’équipe du Sénégal, au regard de son effectif parmi les plus riches du continent, doit s’assumer davantage et refuser de compter sur les erreurs de l’adversaire, juge l’entraîneur adjoint des Eperviers du Togo, le burkinabè Narcisse Yaméogo.

“Je pense réellement qu’elle doit s’assumer plus, ne pas attendre l’erreur de l’adversaire, toute l’Afrique attend qu’elle prouve au très haut niveau”, a dit le technicien burkinabè, un ancien joueur de la Jeanne d’Arc de Dakar. L’équipe du Sénégal doit pouvoir aller chercher l’adversaire au vu de son potentiel et savoir “mettre de la vitesse et de l’intensité dans le jeu”, a indiqué Yaméogo, qui a joué à la Jeanne-d ’Arc de Dakar à la fin des années 90 et du début des années 2000.

“Sadio (Mané) le fait très bien, Sarr (Ismaila) aussi mais les autres, on n’attend de voir”, a ajouté le technicien, dont l’analyse portait notamment sur la prestation des Lions, vainqueur des Eperviers du Togo, mercredi, en match comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

Selon Narcisse Yaméogo, la chaleur qu’il faisait lors du match contre le Togo, pouvait aussi expliquer la lenteur constatée dans le jeu des Lions. “De toutes les façons, le Sénégal a largement les moyens d’aller chercher la qualification à la Coupe du monde et décrocher la CAN au Cameroun”, dit-il, mais pour cela, tout le monde doit tirer “dans le même sens et s’assumer”.

Narcisse Yaméogo a trouvé à Thiès son ancien coéquipier Ousmane Ndoye. Il a aussi “retrouvé avec plaisir Amsatou Fall”, son ancien entraîneur. Les Lions doivent savoir qu’ils représentent “les rêves de réussite de la jeunesse africaine”, insiste le technicien burkinabè, ajoutant : ’’Ils le doivent pour eux, pour le peuple sénégalais et aussi pour tous les enfants d’Afrique’’.

Il a par ailleurs noté que le football sénégalais lui a ouvert les portes du professionnalisme. “Je reviens toujours avec plaisir, je reste toujours attaché au football sénégalais”, a insisté l’ancien ailier international burkinabè, qui dit avoir discuté avec Ousmane Ndoye du devenir de leur ancien club, la Jeanne d’Arc de Dakar, actuellement en D3, après avoir compté parmi les plus grands clubs de l’élite sénégalaise.

Après la JA, Narcisse Yaméogo a joué à Braga (Portugal) et a passé ses diplômes d’entraîneur pendant qu’il était encore en activité. Depuis 2013, il travaille avec le Portugais Paulo Duarte, actuel sélectionneur du Togo. Le technicien portugais l’a amené avec lui en sélection du Gabon, à Sfax (Tunisie), au Burkina Faso (pendant quatre ans), en Angola et depuis le 14 août dernier chez les Eperviers du Togo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 19 =