API-

Ils sont 114 candidats à l’émigration clandestine, dont 70 de nationalité sénégalaise et 44 d’origine étrangère à être interpellés à Djiffer, un village de pêcheurs situé dans la commune de Palmarin (Fatick, ouest du Sénégal). Une prouesse réussie grâce à la vigilance des éléments de la brigade territoriale de Fimela de la Gendarmerie nationale.

Les faits remontent au samedi 3 et vendredi 9 septembre. Deux pirogues transportant des migrants à destination des côtes européennes sont interceptées au large des bolongs de Djifer, dans les iles du Saloum.

D’après des informations de Seneweb, les opérations menées par les enquêteurs à la suite d’un renseignement ont abouti, après le déploiement d’une patrouille fluviale, à la localisation et à l’arraisonnement d’une première embarcation en détresse dans les eaux territoriales de Djifer avec à bord, plus d’une centaine de migrants et un important lot de matériel logistique destiné à leur alimentation et à la navigation maritime.
Le 9 septembre, poursuivant les investigations, une seconde pirogue a été interceptée avec trois migrants et le convoyeur.

Nos dernières informations révèlent que les deux principaux convoyeurs qui réclamaient des sommes comprises entre 200.000 et 500.000 F CFA par personne embarquée, ont été également arrêtés respectivement à Kayar et à Djifer et mis à la disposition des autorités judiciaires.

Sur le tableau de chasse des gendarmes, divers matériels dont 02 pirogues, 04 moteurs hors-bord de 40 et 60 chevaux, plus de 5 000 litres de carburant, des denrées alimentaires et des accessoires de cuisine sont également saisis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 × 15 =