API : la nouvelle que beaucoup de sénégalais adeptes du ballon rond attendaient dans le doute et la peur au ventre est tombée sous forme de sanction infligée au premier pays africain au classement FIFA.
Le seul stade lat Dior de Thiès qui accueillait les matches internationaux vient d’être rayer de la liste des stades en mesure d’abriter les matches comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde 2022. Après plusieurs mises en garde, la FIFA à fini par sanctionner le Sénégal qui devra maintenant se tourner vers les pays voisins pour abriter les matches des lions. La mesure de la FIFA vient à juste raison sanctionner un pays où la maintenance des infrastructures sportives est un véritable casse-tête. Fermé depuis bientôt trois ans pour cause de réfection, le stade Léopold sedar Senghor traîne ses travaux, Demba Diop est à l’abandon depuis belle lurette et les stades régionaux souffrent de vétusté.
Pour un pays qui ambitionne de remporter la coupe d’Afrique des nations et se qualifier régulièrement en coupe du monde, voit ses joueurs briller de mille feu tous les weekends à travers les championnats européens, c’est un camouflet que vient donner la FIFA. Une sanction que nous approuvons fortement espérant qu’elle poussera les autorités à mettre les bouchées doubles pour remettre les choses à leur place. Grand merci à la FIFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 4 =